Voir le site Trail & Vie Chimay
Sportivité, unité, solidarité (1)
Le comment…
Par équipe de 10, les coureurs se relaient pendant 5 jours et 4 nuits pour effectuer le tour de la Belgique. Soit… 1000 kilomètres. A l’issue de la course, ni gagnant, ni prix : « le Tour de Belgique doit être entrepris dans un esprit d’aventure. Il ne s’agit, en aucun cas, d’une compétition. C’est pourquoi nous mettons tout en œuvre pour que les cinq jours et quatre nuits soient imprégnés de joie et de chaleur humaine ».
Voilà l’esprit du Tour de Belgique créé par l’équipe de jogging de Ganshoren, il y a juste 27 ans. Autrement dit : chercheurs de records, s’abstenir… Mais alors, pourquoi ?
… du « pourquoi ? »
Participer à ce Tour représente pour nous une belle aventure humaine. Outre la réalisation du défi sportif, notre deuxième objectif est la participation à une activité de groupe qui, à la base, est très individuelle (si l’on en croit les échos reçus d’autres participants). Cette aventure humaine est d’ores et déjà en marche, comme en témoignent nos réunions préparatoires et les entraînements devant nous permettre d’accomplir, ensemble, ces 1000 kilomètres. Au fil de nos rencontres se développent la camaraderie, la cohésion, la coopération et l’esprit de corps qui permettront d’exploiter les forces des uns et de compenser les faiblesses des autres, le moment venu. Ces 5 jours de course ne seront « que » l’aboutissement de cette motivation commune, consistant à tenter de relever ce défi dans le respect des valeurs et de l’esprit du tour.

Au-delà du défi sportif, le Tour de Belgique est pour l'équipe des 1000 pattes un défi humanitaire avec l'intégration de l'association ELA.


(1) Toutes les informations de ce paragraphe proviennent du site des organisateurs. Vous pouvez le consulter en suivant le lien http://joggans.objectis.net/fr/tour-de-belgique

page 1 sur 1